Principes directeurs

Le Régime d'assurance maladie du CERN est un système mutuel, et non une assurance privée, auquel contribuent à la fois l'Organisation et les personnes assurées.

On peut citer 3 principes fondamentaux :

Mutualité

La mutualité repose sur une solidarité entre les Membres. En effet, chaque membre apporte une cotisation permettant de financer la couverture maladie. Cette cotisation n'est pas déterminée en fonction de la situation familiale, l'âge ou l'état de santé, mais en fonction des revenus (excepté dans le cas des affiliations volontaires).  Ainsi, chacun participe selon ses moyens et utilise le Régime selon ses besoins.
Ainsi, Les Membres du CHIS ne sont donc pas sélectionnés selon leur état de santé, et le risque est partagé entre tous.

Liberté

Non seulement, les Membres du CHIS bénéficient d'une couverture valable dans le monde entier mais, en outre, ils sont libres de choisir leurs prestataires de soins (médecin, hôpital, clinique).

Responsabilité

La liberté mentionnée ci-dessus ne peut pas être sans limites. Le CHIS étant un système autofinancé, le niveau des remboursements ne doit pas excéder celui des cotisations. Si cela se produit, une augmentation des cotisations est nécessaire.
Dès lors, chaque Membre est appelé à participer activement à la politique de maîtrise des coûts du CHIS, par des gestes simples qui contribuent à maintenir l'équilibre financier de notre Régime et contenir ainsi la hausse des cotisations.