Vaccination COVID-19 pour les résidents en France

Depuis le 18 janvier 2021, les personnes âgées de plus 75 ans, ainsi que les personnes présentant une des pathologies conduisant à un très haut risque de forme grave de la maladie et ce quel que soit leur âge, peuvent se faire vacciner.

La vaccination ne s’effectue que sur rendez-vous sur les sites suivants:

Pour plus d’informations appelez (depuis la France) le numéro 0 800 009 110 (7/7 de 06h00-22h00). 

Le déploiement de la vaccination se fait progressivement suivant une logique simple : la priorité est donnée aux publics les plus vulnérables au virus et les plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.

Vous trouverez la carte des lieux de vaccination à l’adresse suivante : Santé.fr - Centres de vaccination covid-19 (sante.fr) et les critères d'éligibilité à la vaccination. Seules les personnes remplissant ces critères sont appelées à s'inscrire.

***Nouveau: Un centre de vaccination ouvre au 112 rue Richard Gurley Drew, 74160 Archamps, et propose des RDV dès le 15 avril 2021.

Depuis le 25 février 2021, le vaccin AstraZeneca est utilisable par les médecins, dans leur cabinet pour vous vacciner.

Depuis le 25 mars 2021, toutes les personnes âgées de 70 ans et plus peuvent obtenir des rendez-vous en centre de vaccination pour y recevoir le vaccin Moderna ou Pfizer-BioNtech à partir du samedi 27 mars 2021. Celles qui sont éligibles au vaccin AstraZeneca peuvent être vaccinées chez un pharmacien ou un médecin de ville (médecin généraliste, médecin spécialiste, ou médecin du travail).

Depuis le 12 avril 2021, la vaccination est élargie aux personnes âgées de plus de 55 ans.

À partir du 15 mai 2021, la vaccination sera ouverte aux personnes âgées de 50 et plus.

A partir du 15 juin 2021, la cible sera élargie aux autres tranches de la population majeure.

A noter : Un simulateur vous permet de savoir si vous êtes éligible à la vaccination ou bien quand vous le serez.

Faut-il prendre rendez-vous?
Faut-il attendre que le médecin vous contacte ou pas? Si le syndicat MG France invite les médecins à "repérer les patients susceptibles d'être vaccinés", rien ne vaut un petit coup de fil! Le plus simple est de contacter votre cabinet médical pour savoir si votre médecin est volontaire à cette vaccination contre la Covid-19, et de vous faire connaître si vous voulez un rendez-vous planifié dans les prochaines semaines. Mais attention: il vous faudra très certainement patienter, faute de doses suffisantes. 
Une fois dans le cabinet, le médecin vérifiera votre éligibilité au vaccin, fera l'injection. Vous resterez un quart d'heure sous observation pour surveiller toute réaction anaphylactique suivant l'administration du vaccin. 
Une seconde dose du vaccin sera administrée dans un intervalle compris entre neuf et douze semaines après la primo-injection.

Où doit-on se rendre pour se faire vacciner ?
Centre de vaccination, médecin traitant, médecin du travail, infirmier, pharmacie.... Une fiche d'information disponible vous explique qui peut vous vacciner .

Nous vous rappelons que les deux États hôtes ont donné la priorité aux populations vulnérables (du fait de leur âge ou de l’existence de co-morbidités) et aux groupes à risque (personnel de santé) selon leurs stratégies nationales respectives. Le CERN a été informé que tous les membres du personnel du CERN, ainsi que les membres de leur famille qui les accompagnent, résidant dans l'un des deux États hôtes, seront inclus dans ces campagnes et se verront proposer une vaccination selon les mêmes modalités et le même calendrier que la population de leur pays de résidence.

Nous vous rappelons que la "carte vitale" de la Sécurité Sociale française n'est pas nécessaire pour se faire vacciner même si certains personnels de santé n'ont pas encore été correctement informés de la procédure à mettre en œuvre

Veuillez noter que nous avons activement agi avec les services du CERN et les autorités nationales pour faire en sorte qu'il soit clair pour tous les centres de vaccination français que la "carte vitale" n'est PAS nécessaire pour obtenir le vaccin COVID-19 en France et qu’une procédure d’enregistrement des personnes non détentrices de la carte vitale (sans NIR reconnu) est maintenant définie, voir ici.

Le CERN étudie avec les autorités compétentes des États hôtes la possibilité de proposer la vaccination contre la COVID-19 sur site lorsque les vaccins seront plus largement disponibles.